Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Agility

Filtrer

Filtrer

Prix (€) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

  • PURE2IMPROVE
  • EVERLAST
  • LONSDALE
  • VIDAXL
  • AVENTO
  • PawHut
  • ABBEY
  • TRIXIE
  • AGILITY SYSTEM
  • BOXEUR DES RUES
  • KERBL
  • WONDER CORE
  • ABTRONIC
  • BC-ELEC
  • FITPAWS
  • LE POISSON QUI JARDINE
  • TECTAKE
  • VIBRO BODY BOOSTER
  • WILTEC

Livraison Effacer

  • Livraison gratuite
  • Livraison 24h
  • Livraison en point relais
  • vidaXL
  • Aosom France
  • Polytrans
  • La ferme des animaux
  • BCIE
  • Jardiboutique
  • Le Poisson Qui Jardine
  • Made4home
  • Mon animalerie
  • Naturanimo
  • Petit Bazar
  • WilTec

Conditionnement (pièce(s)) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

196 produits trouvés

Agility : un sport canin plein d’entrain !

Fiche conseil

Agility : faire le bon choix

En France, l’agility compte pas moins de 800 licenciés et 500 concours organisés par an. Cette activité s’impose ainsi comme la pratique sportive la plus populaire à l’échelle nationale. De plus, elle permet de renforcer la complicité entre l’animal et son propriétaire.

L’agility a été inventé par l’Anglais John Varley en 1977. Ce sport canin a ensuite été introduit en France en 1998. Il a surtout été conçu pour offrir davantage de moments de détente au chien et augmenter les activités partagées. Cette discipline propose notamment aux chiens et à leurs maîtres de traverser ensemble des parcours d’obstacles.

Jeu d’adresse par excellence :
- l’agility requiert de la rapidité, de la discipline, de l’obéissance ainsi qu’une grande complicité ;
- cette discipline implique de parcourir un ensemble d’obstacles durant un laps de temps établi par les juges et en faisant le minimum d’erreurs possible, sans laisse ;
- ce sport nécessite une collaboration efficace entre le maître et son chien pour traverser les agrès rapidement.
En principe, l’agility est ouvert à tous les chiens et leurs maîtres. Ainsi, cette discipline peut être pratiquée par :
- tous les humains se trouvant dans n’importe quelle condition (jeunes, séniors, en situation de handicap, etc.) ;
- tous les chiens (de toutes races, petits, grands, mâles, femelles, etc.).
Toutefois, la FCI (Fédération Cynologique Internationale) privilégie le LOF (Livre des origines français) pour les épreuves officielles. Par ailleurs, lors des compétitions, les chiens sont répartis en quatre groupes déterminés par la taille de leur garrot. Ils sont ainsi sur un pied d’égalité tout au long de l’épreuve.

En agility, il existe quatre classes :
- la catégorie A, incluant les chiens mesurant moins de 35 cm ;
- la catégorie B, englobant les canidés entre 35 et 43 cm ;
- la catégorie C, pour les chiens de plus de 43 cm ;
- la catégorie D, recensant les molosses et les races de très grande taille.

De plus, les règlements appliqués aux championnats et aux concours officiels d’agility sont généralement déterminés par la FCI.
Selon la règlementation en vigueur, le parcours d’agility comporte un certain nombre d’obstacles installés suivant un ordre spécifique.

Ainsi, sur le terrain, le chien devra traverser :
- un slalom ;
- une planche à bascule ;
- un pont ou une passerelle (en fonction du parcours) ;
- une haie ;
- un tunnel rigide ;
- une chaussette ou un tunnel souple ;
- un cerceau ;
- un mur réglable ;
- un cône.

Afin d’habituer le chien aux équipements règlementaires, il est indispensable de vérifier l’homologation CNEA (Commission Nationale Éducation et Activités Cynophiles) du matériel d’agility. Par ailleurs, il vaut mieux privilégier les revêtements antidérapants pour garantir la sécurité de son compagnon canin sur les agrès en pente. Les magasins spécialisés recommandent souvent les obstacles fabriqués en granulat EPDM pour les usages en extérieur. Ce matériau assure en effet la longévité des accessoires d’agility.

L’agility est une activité recommandée pour le bien-être des chiens et de leur maître. Il permet entre autres d’entretenir leur complicité et d’affiner l’éducation de l’animal.