Courroie motoculteur MITSUBISHI CT114 – 0851-1300-028 – 4L29

Courroie motoculteur MITSUBISHI CT114 – 0851-1300-028 – 4L29

Voir la description
1 évaluation
11
75
Paiement 100% sécurisé par CB ou virement
  • Paiement en 3x par CB
Livraison en France et en Belgique  
Recevez-le entre le 10/2/2020 et le 10/6/2020
Frais de port à partir de €1.00
Tous les modes de livraison
Vendu par Jardinvest

Description

Courroie de remplacement adaptable à la référence d'origine. La corde interne en Kevlar fournit une plus grande résistance à l'étirement. Le tissu externe avec le mélange synthétique de haute qualité permet une plus grande longévité et une résistance plus élevée à la chaleur.

Nos courroies spécifiques selon marques pour tondeuses et autres appareils de motocultures sont très résistantes. Elles sont classées en fonction de la marque et du modèle de la machine. Vous serez donc sûr de trouver la courroie correspondante à votre machine.

D'autres tutoriels pour les courroies de tondeuse et autoportées sur notre page Youtube !

Caractéristiques

  • Réf. ManoMano
    ME10939475
  • Réf. fabricant
    SG0140-07472
Avis des bricoleurs
A propos des avis
Les avis de nos clients

Présentation de la marque

MITSUBISHI
Mitsubishi est un important keiretsu (conglomérat) japonais. Il a été créé le 13 mai 1870 par Iwasaki Yatarō à Tokyo. C’est d'abord une entreprise de transport maritime dont les navires à vapeur arborent un pavillon de trois losanges, qui donneront le nom de la société : Mitsubishi. Elle gérera à elle seule la moitié du trafic maritime japonais. Puis au cours du XIX et du XX siècles l’entreprise se diversifie dans de multiples activités. C’est le fils de Yatarō, Hisaya, qui restructurera l’entreprise de manière à couvrir les secteurs financiers, immobiliers et industriels. Ainsi dans les années 1920 Mitsubishi lancera par exemple ses propres modèles de voitures, le modèle A, et des avions, notamment le terrible Zéro. Après la défaite du Japon, les Etats-Unis ordonnent le démantèlement du groupe, comme pour tous les conglomérats japonais. Toutefois, les dirigeants des petites entreprises créées continuent de garder un contact au travers de partenariats. En 1954, Mitsubishi recouvre le droit de se reconstituer. L’entreprise lance ses télévisions, ses moteurs, ses radiateurs… marqués des trois losanges. Aujourd’hui Mitsubishi chauffage et climatisation est une filiale importante du groupe car elle bénéficie de son savoir-faire mécanique et électronique. Elle produit des pompes à chaleur (air – air et air – eau), des climatiseurs, les produits phares du groupe.